Rechercher
  • Alice

Le souffle : l'essence de la vie


Qu’est ce que la respiration ?

C’est l’action d’amener de l’air dans notre corps, nos organes, notre sang, nos cellules. Nous inspirons du dioxygène puis nous expirons le dioxyde de carbone . Nous régénérons et détoxifions notre corps. L’air passe par le nez puis les poumons et il se répand dans notre organisme.

A notre naissance nous avons une respiration ventrale qui prend son appui dans le ventre (deuxième chakra ) ce qui abaisse notre diaphragme dit aussi plexus solaire est le rend ainsi plus mobile. En grandissant, nous avons des émotions fortes qui se bloquent au niveau de la cage thoracique. Notre cycle d’air s’est réduit, notre amplitude respiratoire est limitée.

En Inde , le mot prana signifie « souffle d’air vivant ». C’est avec le prana alliée à une respiration consciente et complète que nous retrouvons notre essence, alors notre mental s’apaise, notre corps se détend.

Quand quelqu’un s’agite nous pouvons dire « Respire », où quand quelque chose nous contrarie, nous "soufflons".

Le souffle c’est la base de la vie. Nous pouvons vivre quelques jours sans eau, sans nourriture, sans habits, sans toit mais nous ne pouvons vivre sans respirer.

Qui d’autres respirent ? Qui sont les autres êtres vivants ?

Mes petits yoggis m’ont répondu : « une fleur, un arbre, un crocodile, un poisson, une araignée».

Comment sait-t on qu’ils sont vivants ? Lorsque nous cueillons une fleur, l’air qui l'a faisait vivre disparaît, elle fane. Elle est morte. L’air c’est ce qui nous rend vivant.

Tout ce qui est vivant (les animaux, les plantes) a besoin d’Air, d’Eau, de Lumière et de la Terre (pour se nourrir).

Nous sommes reliés les uns aux autres, nous sommes reliés aux éléments, nous sommes co-dépendants, vivant sur la Planète Bleue.

Se connecter à son souffle ?

Vous vous installez dans une position confortable assise ou allongée.

Vous mettez vos mains sur votre ventre.

Vous observez votre respiration. Par où passe votre respiration dans le corps ? Comment circule-t-elle ?

Puis vous allez inspirez par votre nez et envoyer l'air dans votre ventre. Vous gonflez votre ventre comme un ballon, vous poussez votre nombril. Puis, vous expirez en creusant le ventre.

Vous pouvez faire cette respiration une dizaine de fois et vous observez votre état. Vous pouvez recommencez si vous en avez envie.

Nous avons oublié ce mouvement naturel, qu'il est bon de réapprendre.

La respiration ventrale c'est comme le mouvement et le son d'une vague. Laissez-vous bercer.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout